samedi 1 mars 2014

ARRÊT DU BLOG !

Les vidéos sont toujours continuées, vous pouvez les retrouver ici
Les réseaux sociaux où je reste présente : ici, ici, ici et ici

mercredi 26 février 2014

Suivi Livresque (9)

Point sur mes précédentes lectures :
 La confession d'un enfant du siècle de Musset, N'oublie pas les oiseaux de Murielle Magellan et Irrésistible fusion de Simone Elkeles

Ma lecture en cours :
Humeurs badines de Paul Fournel 

Point sur mes futures lectures :
Le châtiment des goyaves de Carine Fernandez, La probabilité statistique de l'Amour au premier regard de Jennifer E.Smith, "Je vous demande le droit de mourir" de Vincent Humbert et 6 mois à vivre de Marie Deroubaix

dimanche 23 février 2014

N'oublie pas les oiseaux de Murielle Magellan

Tome : Unique
Edition : Julliard
Page : 350
Prix : 21 
Disponible en poche : Non

 À l'École de chansons ou elle prend ses premiers cours, elle est subjuguée par l'un de ses professeurs, charmeur et charismatique, un homme attentif, à la voix pénétrante, de plus de vingt ans son aîné. Si pour elle le coup de foudre est immédiat, le maître, lui, semble de prime abord plus attendri que séduit. Autour de lui, les femmes défilent. Mais l'histoire ne fait que commencer. Entre-temps, ils se seront aimés et déchirés, séparés et retrouvés, auront fait un enfant, puis se seront quittés de nouveau. Pleine de bruit et de fureur, cette histoire s'étend sur presque vingt ans et retrace toutes les étapes d'une relation amoureuse fiévreuse et chaotique. Une histoire qui renaît plusieurs fois de ses cendres, dans laquelle chacun se reconnaîtra à un moment ou à un autre, car elle évoque tous les moments de la vie de couple, de la première rencontre à la séparation, de la passion aux premiers signes d'ennui, de la fusion à la trahison, et jusqu'au deuil douloureux de celui dont la narratrice pensait, bon gré mal gré, qu'il ferait toujours partie de sa vie

N'oublie pas les oiseaux est un roman autobiographique qui retrace l'histoire passionnelle de Murielle et du mystérieux homme slave. C'est en parcourant la vie mouvementé de Murielle qu'on découvre celle de cet homme, appelé Francis. Quand j'ai découvert la couverture de ce roman, j'ai été immédiatement conquise. L'objet livre ne peut que nous convaincre. Puis en lisant la quatrième de couverture comment peux-t-on passer à côté de ce roman ?

Dès la première page, on tombe sur une très belle introduction de l'auteur. Une introduction qui nous annonce déjà la couleur pour la suite du récit. Rien que ces quelques mots, écrit d'une plume magnifique, nous forcent à continuer notre lecture. J'ai beaucoup aimé voir l'auteur nous préciser que c'était son histoire et signaler qu'elle y incorporerait des éléments personnels. Avant de rentrer dans le vif du sujet, un prélude de quelques pages nous informe de la fin du roman. C'est une drôle de manière de rentrer en scène. D'habitude, cela a tendance à me déranger, mais ici c'était tellement bien mené par l'auteur que ça n'a en aucun cas obscurci ma lecture. C'est pour moi une manière spéciale de débuter son roman, mais on va rapidement se rendre compte que ce roman-ci est bien différent pour de nombreux autres détails. Immédiatement, on observe le quotidien de Murielle, jeune femme fraichement arrivée à Paris. De nombreux extraits de carnets sont mêlé au récit de l'auteur. Quand on sait que ce sont ces carnets personnels dont elle s'est servi pour ce livre, on ne peut qu'apprécier que l'auteur nous en face par. Ce sont des extraits très privé, mais qui nous permette toutefois dans savoir plus sur l'auteur. Le reste du roman n'est pas séparé par des chapitres comme nous avons l'habitude de le voir, mais par « mouvement ». Chacun de ces mouvements représentant une partie bien précise de la vie de Murielle.

Je ne pourrais trop vous en dire sur la suite du roman, par peur de trop vous en dire sur son contenu. On suit petit à petit l'évolution de Murielle, surtout son évolution professionnelle qui compte énormément pour elle. Chaque mouvement présente une partie bien spécifique de sa vie, à chaque fin de mouvement quelque chose de nouveau arrive pour Murielle. Nous découvrons Murielle de ces dix-sept ans jusqu'à une trentaine d'années. C'est un personnage que nous voyons évoluer au fil des pages et pour qui nous sommes pris d'affection. J'ai compris, les sentiments que Murielle adolescente a pu ressentir envers son professeur. Murielle nous donne la possibilité d'entrer dans son intimité et de découvrir une très belle histoire d'amour, qui n'est pas toujours rose, mais qui arrive à nous captiver jusqu'à la fin.

Il y eu cependant, quelques petits détails qui m'ont dérangé. Le long de son récit, l'auteur a eu tendance à rajouter certaines lignes sur le contenu de la fin de son roman. C'était parfois dérangeant de trop en savoir sur l'histoire. J'aurais désiré être plus surprise, sans ces éléments-ci, je pense que le récit aurait eu une autre tournure sachant que les événements qui se seraient déroulés auraient été une surprise pour moi. Les extraits des carnets de l'auteur ont réussi, petit à petit, à me déboussoler. Parfois ces carnets répétaient tout simplement ce que l'auteur venait de dire avant. Je n'ai pas toujours trouvé leur utilité.

Dans l'ensemble, je ressors de cette lecture avec un avis partagé. D'un côté, j'ai aimé de tout cœur le personnage de Murielle qui est pour moi pleine de vie, intelligente, qui est une femme que l'on prend plaisir à suivre. J'ai aimé cette histoire d'amour, si extraordinaire, si différente. On comprend parfaitement pourquoi Murielle Magellan a eu le désir d'écrire l'histoire d'amour qu'elle a vécue, c'est une histoire loin d'être banale. D'un autre côté, j'ai été plus qu'agacé par Francis, on ne sait jamais sur quel pied danser avec ce personnage énigmatique qui nous en fait voir de toutes les couleurs pages après pages. N'oublie pas les oiseaux restera un roman que je n'oublierais pas de si tôt, grâce à une écrivaine qui a donné tout son cœur, tout son amour, pour retranscrire la relation unique qu'elle a elle-même vécut.

« Je voudrais t'emmener avec moi. Tu es en moi tout le temps. Tu es un bouleversement pour moi. Je veux de toi très longtemps. Je veux de toi toute la vie... »

« Pourtant, celui qui s'éloignait courbé, je l'aimais. Dans mon ventre ça se serrait. Je l'aimais. Depuis longtemps et pour longtemps. »

« Je l'ai aimé si fort à ce moment-là, que rien n'a jamais pu me faire regretter cet amour. Jamais. »

samedi 15 février 2014

Lectures des deux derniers mois - Décembre/Janvier

Lectures du mois de décembre :

1Irrésistible attraction de Simone Elkeles :
Vidéo :  ici (de 4:25 à 8:23)
Ecrit : ici
2. Le Cid de Corneille :
Vidéo : ici (de 8:30 à 10:20)
3. Gossip girl, tome 7 : Je suis parfaite et alors ? de Cecily Von Ziegesar :
Vidéo : ici (de 1:03 à 3:08)
4. Avant toi de Jojo Moyes :
Vidéo : ici  (de 3:10 à 9:25)

Ecrit : ici

Lectures du mois de janvier :

1. Ruy Blas de Victor Hugo :
Vidéo : ici (de 9:25 à 11:27)
2. Aime-moi de J.Kenner :
Vidéo :  ici (de 11:44 à 14:24)
Ecrit :  ici
3. Shinobi life, tome 1 de Shoko Conami :
Vidéo :  ici (de 1:28 à 3:56)
4. Shinobi life, tome 2 de Shoko Conami :
Vidéo : ici  (de 3:56 à 4:40)

vendredi 7 février 2014

Suivi Livresque (8)


Point sur mes précédentes lectures :
Shinobi life, tome 1 de Shoko Conami et Shinobi life, tome 2 de Shoko Conami 

Mes lectures en cours :
 La confession d'un enfant du siècle de Musset et N'oublie pas les oiseaux de Murielle Magellan

Point sur mes futures lectures :
Humeurs badines de Paul Fournel et Le châtiment des goyaves de Carine Fernandez

dimanche 19 janvier 2014

Aime-moi de J.Kenner

Tome : 3
Edition : Michel Lafon
Page : 381
Prix : 16.95 
Disponible en poche : Non



Damien Stark est un riche homme d'affaires, d'une rare séduction. Tout ce qu'il veut, il l'obtient. Et ce qu'il veut par-dessus tout, c'est Nikki...

" Nos désirs sont fougueux, mais nos secrets, impénétrables. Puissant, sublime, imposant, Damien me fait chavirer. Je connais chaque trait de son visage et chaque courbe de son corps. Je peux fermer les yeux et me représenter les siens, assombris par la passion, illuminés par la joie. Chaque regard que je lui porte me coupe le souffle, comme au premier jour. Mais aujourd'hui, notre amour ne suffit pas. Damien ne peut plus échapper aux démons de son passé, ni fuir les dangers qui nous menacent. Il doit désormais faire face. Notre avenir en dépend. " Nikki



C'est avec une immense impatience que j'attendais la fin de cette trilogie. Je voulais à tout prix savoir quels allaient être les dernières aventures vécut par Nikki et Damien le couple que l'on découvre dans Délivre-moi et Possède-moi. Les deux premiers tomes ayant été d'excellentes lectures, ce livre-ci ne pouvait que me plaire..

Je ne pourrais trop vous en dire par rapport à ce dernier volume sous peur de vous spoiler l'histoire. Mais je peux toutefois vous dire qu'il se concentre sur les problèmes que rencontre Damien.. Comme vous le savez certainement la plupart des livres érotiques se présentent comme ceci : sexe, sexe, sexe, encore et encore, et bien évidemment des noirs secrets que possède chacun des personnages principaux. Ce livre-ci ne déroge pas à la règle. Cela ne m'a jamais dérangé, même si à force, je trouve cet élément extrêmement répétitif. Pour mon plus grand malheur, l'une des choses que j'ai aimé le plus dans cette trilogie est devenue l'une des choses les plus insupportables à mes yeux.. Les comportements de Nikki m'ont rendu malade. Pour moi, c'était le personnage de ces romans érotiques, qui se détachaient le plus. Elle avait du caractère, ne se laissait pas faire bêtement.. Dans ce tome, elle m'a déçue, voire dégoûtée  Ces réactions sont puériles, elle veut se donner corps et âme à Damien comme si elle n'avait que ça dans la vie pour être heureuse. Sans Damien, elle ne peut vivre etc etc.. Les trois tomes sont découverts sous son point de vue et c'est la première fois qu'elle m'a paru aussi crétine. C'est le genre de femme qui donne une si mauvaise image des femmes qu'elle a tout pour nous en dégoûter. Elle ne se concentre que sur Damien de là à oublier parfois ces ami(e)s.

Pour parler de l'érotisme, qui est l'objet principal du livre, il est toujours aussi présent, voir omniprésent. Ne s'arrêtent-ils donc jamais de s'envoyer en l'air ? Ça en devient ennuyeux, lassant, voire vulgaire.. Damien arrive à faire à Nikki toujours plus de découvertes, mais j'ai malheureusement constaté que l'auteur venait certainement à bout de ces idées par rapport à son sujet. Après avoir fait le tour des objets conçus à cet effet, avoir expérimenté de nouvelles positions dans des lieux incongrus, le tour est rapidement fait.. J'ai eu d'ailleurs la surprise de constater que dès trois tomes aucun n'aborde de nouvelles positions érotiques. Je veux dire par là, que c'est dans l'ensemble « toujours la même chose », à part des objets rajoutés et des lieux différents, ça s'arrête là. Pour moi l'érotisme se doit d'aborder de nouvelles choses sans pour autant être vulgaire. La vulgarité était beaucoup plus présente ici, parfois le sexe se transformait en un « coup à la va-vite » plutôt qu'un vrai rapport entre deux personnes sensées s'aimer. On aurait dit que le sexe leur permettait juste à chacun de tenir le coup par rapport à leur douloureux passé.

Je ne saurais dire si ce dernier tome est vraiment utile à l'histoire. L'auteur invente des péripéties que j'ai trouvée inutile au récit. On tourne au rond et on s'attend quasiment à toute la suite des événements.. Les personnages n'ont cessé de me choquer tout le long du livre. Pour en revenir un peu à Damien, ces réactions m'ont outrée. Elles sont très inquiétantes. On se demande vraiment s'il n'a pas un vrai problème. Il veut toujours contrôler Nikki, dicter sa vie, l'acheter, voir lui faire du chantage (contre du sexe ou autres), il la poursuit où qu'elle aille.. Cette bécasse de Nikki ne sans plains pas, on va dire que du moment qu'elle a Damien (ainsi que son magnifique corps), le reste peu importe.. Hélas, j'aurais préféré autre chose pour cette fin de trilogie que j'attendais depuis des mois.

De cette trilogie, je n'ai envie de garder que le meilleur.. Dommage que ce troisième et dernier volume vienne gâcher l'image si plaisante que je m'étais
 faite de cette histoire. Une trilogie érotique des plus agréables à lire, même si je ne peux vous mentir, le dernier livre n'est certainement pas à la hauteur des deux premiers.

mercredi 15 janvier 2014

Suivi Livresque (7)


Point sur mes précédentes lectures :
Gossip girl, tome 7 : je suis parfaite et alors ? de Cecily Von Ziegesar, Avant toi de Jojo Moyes, Ruy Blas de Victor Hugo et Aime Moi de J.Kenner

Mes lectures en cours :
Permis de galérer de Nina Belile et La confession d'un enfant du siècle de Musset

Point sur mes futures lectures :
Les Mains libres de Paul Eluard