dimanche 21 octobre 2012








Trois lettres, adressées au même homme par trois femmes différentes, forment la texture tragique de ce récit singulier. Au départ, une banale histoire d'adultère. A l'arrivée, l'une des plus belles histoires d'amour de la littérature contemporaine. Avec une formidable économie de moyens, dans une langue subtilement dépouillée, Yasushi Inoué donne la version éternelle du couple maudit.







Pour tout vous dire, rien que les premières pages je n'ai pas compris grand chose, on parle d'un fusil de chasse, d'un poème ainsi que d'une lettre..J'étais vraiment perdu au départ dans cette lecture, heureusement que les trois lettres arrivent très vite ! J'ai enfin pus comprendre (oui j'ai quand même compris quelque chose) que l'auteur du poème "Le fusil de chasse" reçoit une lettre d'un inconnu qui lui envoi trois lettres de trois femmes différentes. La première lettre est celle de Shoko, la fille de l'amante de Josuki (qui est l'homme qui as envoyer les lettres). Dès la première lettre on apprend que tous les personnages sont en fait liés entre eux soit par les liens du sang ou par ceux du coeur, ou par dépit.. Son point de vue est intéressant et elle nous permet de plus en découvrir sur Saiko. Mai sa lettre est un peu inutile je trouve étant donner qu'elle envoie cette lettre à l'amant de sa mère sans aucune raison "valable".. Contrairement à la lettre de Midou (la femme de Josuki) qui quand à elle est assez surprenante, demander le divorce par lettre, pourquoi pas ! Quand on se rend compte que pendant plus de dix ans elle étais au courant de l'infidélité de son mari et qu'elle n'as rien fais, on ne peut être que compatissante à son égard. Je ne pense pas trouver les mots juste pour vous parler de la lettre de Saiko, qui est l'amante avec qui Josuki à vécut une si belle histoire. Sa lettre est tellement belle, pleine d'amour mais de remords également après dix ans vécu dans le mensonge. Quand on peut lire le résumé, on découvre les mots "l'un des plus belles histoire d'amour de la littérature contemporaine" ou bien "la version éternelle du couple maudit". En lisant ce livre je n'ai vraiment pas eu l'impression d'avoir affaire avec de l'amour à part certes la lettre de Saiko, je ne vois pas en quoi c'est un couple maudit alors qu'il pouvais très bien quitter sa femme comme à fais Saiko vis-à-vis de son époux. C'est un livre vraiment bien écrit, très bien construit. Mais je pense que ce n'est certainement pas le meilleur qu'a pus faire cet auteur. Comme vous aurez pus le constater c'est loin d'être un coup de coeur !


« Et le jour où vous quitterez ce monde, nul être sur cette terre n'imaginera qu'un tel amour ait jamais existé. Jusqu'à présent, je croyais que l'amour était semblable au soleil, éclatant et victorieux, à jamais béni de Dieu et des hommes. Je croyais que l'amour gagnait peu à peu en puissance, tel un cours d'eau limpide qui scintille dans toute sa beauté sous les rayons du soleil, frémissant de mille rides soulevées par le vent. Je croyais que c'était cela, l'amour»

« Pourtant, j'ai connu le bonheur, grâce à ton immense amour. Plus que personne d'autre au monde»

2 commentaires:

  1. Le résumé avait l'air prometteur c'est dommage. J'aime beaucoup les citations par contre. Rien à voir mais j'adore ta nouvelle bannière, elle est super bien faite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après ce livre plait globalement, je suis juste assez difficile ^^

      Merci beaucoup ! On me la faite et je l'adore :)

      Supprimer