jeudi 18 octobre 2012


« La vie n'est qu'injustice. Je me suis longuement interrogé sur les raisons qui faisaient que nous ne partions pas tous, dès notre venue au monde, avec les mêmes chances ainsi que les mêmes opportunités. Qu'est-ce qui fait que, parce que nous naissons différents des plus forts, nous nous retrouvons condamnés aux pires desseins ? Pour ma part, je suis myrien et depuis le commencement de ma pénible vie, j'ai été enchaîné à une voie que je n'ai pas choisie. Les sorciers ont-ils déjà pensé qu'aucun myrien n'avait souhaité naître myrien ? La scélératesse du monde me révolte et m'accable un peu plus chaque année qui passe. On m'a appris, alors que tout m'était encore inconnu, que je n'avais pas le choix, que mon destin était tracé de bout en bout et que je devais me contenter de l'accomplir, sans discuter. J'aimerais que le Destin puisse être de chair et de sang, ainsi j'irais à sa rencontre et je lui demanderais pourquoi il se complaît à se jouer de nous... »


 Ce roman fantastique nous parle de trois espèces distinctes : les elfes, les sorciers et les myriens. On est tout de suite entraîner dans ce monde imaginaire. On apprend donc que un myrien vient de l'union d'un(e) elfe et d'un(e) sorcièr(e). Je trouve cette histoire originale est vraiment très bien construite, il n'y as vraiment aucun "déjà vu" avec d'autres romans ou autre. Ce livre à son histoire à lui seul. Même si durant un certains temps l'actions du livre est assez plat, mais tout d'un coup nous sommes plongé de rebondissement en rebondissement ! Comment ne pas s'attacher à Luhan ? à ce petit esclave qui nous parait totalement innocent sous l'empire des sorciers; son envie de liberté, ces rêves d'évasion.. J'ai eu peur avec lui, je souriais avec lui, c'est fou de voir comment l'auteur a réussit à me faire autant attacher à ce garçon. C'est juste assez dommage que pendant un certain temps il n'y ait que Luhan comme personnage principal et pas un(e) autre personnes. Jusqu'au moment ou arrive Lynn, cela chamboule l'histoire, avec leur amitié toute timide au départ. Dès que les elfes sont apparus tout est devenu assez confus, j'au eu surtout beaucoup de mal à m'imaginer les personnages ainsi que les elfes, surtout que au bout d'un moment, l'histoire tournait en rond avec les sorciers, "la grande guerre".. Il y a dans ce livre des pages vraiment très beau, peut être qu'il ne m'as pas plu plus que cela car je ne suis pas vraiment livre fantastique qui sais !

« La peur est un sentiment étrange. Il nous submerge sans nous laisser le moindre répit. Vient alors la paralysie et là, c'est la noyade assurée»

« C'est lorsque l'on imagine que notre situation est au plus bas et que plus rien de pire ne pourra nous arriver, que les ennuis commencent vraiment. Et là, il reste alors plus que deux choixse battre ou mourir»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire