mardi 30 octobre 2012

Nouvelles naturalistes des soirées de Médan de Zola, Maupassant et Huysmans

Tome : Unique
Edition : Hachette
Page : 208
Prix : 4.60 
Disponible en poche : Oui



Sous l'égide de Zola qui les réunit tantôt à Paris, tantôt à Médan, un cercle d'écrivains décide d'écrire un recueil de nouvelles dont le cadre sera la guerre de 1870. Loin des récits patriotiques à la mode, Zola, Maupassant, Huysmans et leurs amis privilégient les coulisses du conflit : victoire dérisoire parmi les décombres d'un moulin, hypocrisie bourgeoise, problèmes digestifs d'un troufion..., autant de situations rarement évoquées dans les années 1880. A sa sortie, l'ouvrage fit scandale, non seulement parce qu'on y vit un brûlot naturaliste, mais aussi en raison d'un regard trop novateur sur la guerre. Car, derrière l'originalité du style et la diversité des points de vue, le refus des clichés et la recherche du vrai annoncent la crudité des récits de guerre du XXe siècle. 



Ce livre est d'abord présenté par la nouvelle écrite par Emile Zola nommer "L'attaque du moulin". Dans cette nouvelle l'auteur présente d'abord les lieux dans une courte description pour ensuite s'attarder sur chaque personnage ainsi que leurs caractères respectifs. Il commence ensuite en parlant du père Merlier, le maire, pour ensuite raconter son histoire ainsi que celle de sa fille et de son fiancé. L'histoire au premier abord est plutôt commune, une jeune fille Françoise tomba amoureuse d'un garçon fainéant qui passe son temps à vouloir être apprécié des autres filles. Le père de la jeune fille dans un premier temps s'oppose au mariage pour ensuite accueillir Dominique ce jeune homme à bras ouverts.. Mais l'histoire ne s'arrête pas la comme vous l'aurez compris le moulin qui est environnant au village se fait assiéger par les Prussiens, heureusement qu'une armée française est là pour les protéger mais cela ne dure qu'un temps ! Malgré une victoire française, cette histoire finit bien mal pour Françoise ainsi que pour ses proches. 

La seconde histoire "Boule de suif" de Guy de Maupassant est un peu près dans le même principe, elle parle aussi de la guerre entre prussiens et français sauf que cette fois on suit un groupe de voyageurs dont Boule de suif qui est en fait une prostituée très mal vue par les autres personnages durant le long voyage qu'elle entreprend. Elle se fait plusieurs fois avoir par les bourgeois qui l'entourent. C'est ce que Maupassant veut nous montrer en mettant l'accent sur la détresse de cette femme. Boule de suif dans un premier temps souhaite être appréciée c'est pour cela qu'elle vient en aide aux autres voyageurs quand ils n'ont plus à manger mais quand elle a besoin d'eux ils font semblant de ne rien voir, alors que Boule de suif se sacrifie quitte à tomber dans les draps d'un Prussien. 

Dans la troisième histoire, il y a toujours un lien avec la guerre comme vous devez vous en douter, sauf que cette fois pas d'histoire d'amour ou autres, on découvre plutôt un soldat qui prétend se nommer Eugène Lejantel qu'ont suit tous au long de son voyage mais aussi de sa convalescence. J'ai eu beaucoup de mal avec le style de l'auteur ! Huysmans a surtout voulu nous montrer dans ce récit qu'on ne se rend pas forcément compte de la chance qu'on a de tout posséder chez nous et que l'on ne s'en rend compte que quand on vit quelque chose comme Eugène. Trois petites nouvelles fortes sympathiques à lire, même si celle de Huysmans m'a légèrement déçu vis-à-vis de beaucoup de répétitions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire