mardi 30 octobre 2012






















Tout d'abord, vu que c'est une lecture scolaire mon professeur nous as expliquer que ce recueil contient des poèmes que Victor Hugo a destiné à sa fille Léopoldine, morte noyée. Ce livre est juste un extrait du livre "Les contemplations" qui est beaucoup plus épais. Pauca Meae signifierait "quelques vers pour ma fille chérie". Tout au long du livre, on découvre un peu plus la vie privé de l'auteur, mais également celle des trois autres enfants qu'il as. Certains poèmes sont très connus comme "Demain, dès l'aube". Je ne vous conseillerais pas de lire ce livre mais plutôt l'oeuvre entier de Hugo "Les contemplations" après il faut bien sur aimé la poésie mais si comme moi vous n'êtes pas fan de ce genre, ce livre peut vraiment vous ravir, surtout que ces poèmes sont très accessible et simple à lire ! On plonge tellement dans le monde de l'auteur.. surtout vis à vis de sa fille. L'auteur cite également beaucoup Dieu qui apparaît dans nombreux de ces poèmes, Hugo lui demande sans cesse pourquoi il lui à pris sa fille, pourquoi elle. On découvre également le mari de Léopoldine, Charles Vacquerie qui a tenté de la sauver pendant sa noyade. Charles a vu sa femme mourir sous ces yeux, pour ensuite mourir à son tour. L'auteur nous transmet tellement d'émotion. Il y a donc 18 poèmes dans ce court recueil, qui sont chacun plus ou moins long. Cela ce lis donc très rapidement, après il y a un dossier qui parle un peu plus du mouvement littéraire, ainsi que du genre des poèmes (ce qui est bien pratique quand c'est une lecture scolaire). Ce dossier nous relate également comment V.Hugo a construit ces poèmes. Vous l'aurez compris, c'est un livre fort sympathique, construit avec beaucoup d'émotion.

« Qu'elle fût bien ou mal coiffée,
Que mon coeur fût triste ou joyeux,
Je l'admirais. C'était ma fée,
Et le doux astre de mes yeux 
»

« Hélas ! laissez les pleurs couler de ma paupière,
Puisque vous avez fait les hommes pour cela !
Laissez-moi me pencher sur cette froide pierre
Et dire à mon enfant : Sens-tu que je suis là 
»

1 commentaire:

  1. Même si je ne suis pas du tout fan de poésie, ce recueil me tente plutôt bien ..

    RépondreSupprimer