mercredi 23 janvier 2013

Quand tu n'étais pas là de Laura Bloom

Tome : Unique
Edition : France Loisirs
Page : 560
Prix : 10.99 
Disponible en poche : Oui





La guerre est longue pour Catherine, seule dans sa petite maison de la banlieue de Sidney. Le temps passe et l'espoir de voir revenir son mari, mobilisé dans le Pacifique, s'amenuise. En février 1946, Robert est enfin de retour du front, mais les combats l'ont changé. 


Catherine peut-elle encore aimer cet homme si différent de celui qu'elle a épousé ? 


Et lui, saura-t-il découvrir les secrets de celle qu'il croyait connaître ?



Catherine, femme plutôt flou au départ, dont on ne découvre que très peu le physique. Elle a des comportements irrationnelle qu'on comprend rarement, peut-être parce que nous lecteur ne sommes pas dans sa triste situation. Mariée avec Robert qu'elle pense mort, sans raison apparente. Désespérément Catherine tente de sortir du gouffre où elle s'est plongée en s'amusant, profiter de la vie en toute insouciance. Elle fait des mauvaises rencontres qui auront tendance à profiter de sa naïveté  Le roman est coupé en diverses parties, il y en a une où Robert relate son quotidien à la guerre, et deux autres en 1944 et l'autre en 1946. Ces deux dates sont primordiales pour Catherine. Parce que ces événements ont modifié le cours de sa vie, pour toujours. Robert nous parle d'un soldat Keith qu'il a rencontré à l'armée avec qui il traverse beaucoup d'épreuve durant la guerre.. Cette façon que possède l'auteur de présenter les choses pourrait en refroidir plus d'un, sauf que selon moi cette manière bien à elle de présenter les choses donne un tout autre aspect au récit. Dommage, que le côté historique de l'histoire ne soit pas plus développé, après ce n'est plus particulièrement gênant sachant que tous tournent autour de Catherine. Sauf que, si on s'attend en ouvrant ce livre découvrir des faits historiques, on peut très vite être déçu. Ce roman se concentre plus sur le choix difficile de Catherine. Catherine a un choix à faire, entre l'homme qu'elle aime ou celui qui a changé sa vie en l'espace d'une semaine... C'est un personnage dur à cerner au départ, on se rend ensuite compte petit à petit, qu'on se reflète forcément en elle. Même si son choix final, me reste en travers de la gorge, pas uniquement au niveau de l'homme qu'elle a choisi.. Je ne sais pourquoi, cette histoire est profonde, pleine de sentiment.

C'est un livre bouleversant, avec une fin douloureuse. Il nous permet aussi avec un aspect nouveau de découvrir, les joies, mais aussi les bouleversements de la maternité... Malheureusement ce roman, m'a laissé sur ma fin, il m'a en même temps plu mais il ma laissée en même temps un goût d'inachever.

11 commentaires:

  1. J'aimais bien le résumé, mais le fait que le livre nous laisse sur notre faim me donne moins envie de le lire...

    RépondreSupprimer
  2. Je l'avais repéré sur le catalogue au moment de sa sortie mais ne l'ai pas acheté. Je garde ce titre dans un coin de ma tête au cas où je viendrais à le croiser en occasion ou en poche.

    RépondreSupprimer
  3. Ton avis ne me donne pas spécialement envie. Déjà je ne suis pas trop attirée par ce genre de livre mais là il a l'air particulier. En plus le fait que le côté historique ne soit pas trop développé me gêne un peu, comme le fait que tu soit rester sur ta faim. Je ne pense pas le lire.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour bonjour x)
    Je me lance dans la création de mon blog de chroniques livresques et je suis actuellement en pleine mise en page. Mais je ne trouve pas comment faire pour insérer un compteur de visite, et pour afficher une image du livre que je lis avec l'avancée de la lecture. Pourrais-tu m'aider ?
    Merci infiniment !
    Vee~

    RépondreSupprimer
  5. La couverture est très belle et il me donne envie *.*

    RépondreSupprimer
  6. J'ai eu envie de l'acheter, je ne sais pas combien de fois... Il faut vraiment que je l'achète vu ce que tu en dis ! xD

    RépondreSupprimer
  7. o-read-or-dead-o5 février 2013 à 03:50

    Je ne connaissais pas mais il me tente bien malgré qu’apparemment on reste sur notre faim

    RépondreSupprimer
  8. Votre analyse est bien comme toujours!

    RépondreSupprimer
  9. Je veux à lire ce livre!!!!!!

    RépondreSupprimer