dimanche 3 mars 2013









Géorgie, années 30. 

Le parcours de Celie, abusée par son beau-père à quatorze ans, mère de deux enfants, puis mariée à un homme qui la bat. 
Dans ses lettres à sa sœur, elle confie sa misère puis l’espoir qui renaît avec l’amour. 







Si j'ai un jour eu la chance de découvrir ce livre, c'est grâce au film incroyable du même titre réalisé par Steven Spielberg en 1985. C'est le type de film qui change totalement votre aspect de voir certaines choses. Le roman s'avère identique voir encore plus touchant. Il est bien plus complet que le livre, et on a la chance de découvrir des choses qui nous auraient manqué sans cette lecture. On découvre l'histoire de Célie, abusée sexuellement par son père dont elle a deux enfants à l'âge de quatorze ans. Sa sœur est sa seule échappatoire, jusqu'au jour où celle-ci doit la quitter contre son grée. Au premier abord, le livre est présenté grâce aux lettres de Célie envers Dieu.

Les lettres au départ sont naïves , écrit maladroitement par une Célie de quatorze ans. Ella à elle-même du mal à écrire ce qu'elle ressent et surtout raconter clairement son histoire. Elle n'a pas eu la chance d'aller à l'école durant son enfance. Forcée par son père à épouser un homme qu'elle appellera « Monsieur » tout au long du roman. Un homme méprisant qui va lui mener la vie dure... Ces lettres qu'elle écrit à Dieu sont pleines d'espoir, Célie cherche désespérément du réconfort, jusqu'au jour où elle va se rendre compte que peu importe ces prières, ces supplications, sa vie ne changera jamais. Petit à petit, Célie change, elle s'endurcit à cause des mauvais traitements de son mari. Jusqu'au beau jour où Shug rentre dans sa vie. Shug, une magnifique chanteuse, dédaigneuse qui prend tout le monde de haut. Elles sont pourtant différente, tout les opposent, sauf qu'ensemble elles vont vivre une histoire hors du commun  Shug est sa délivrance, la personne qui durant de nombreuses années lui à apportée le bonheur qu'elle espérait tant. Shug va lui donner un cadeau extraordinaire, elle va permettre à Célie de recevoir les lettres que Nettie lui a envoyée tous les jours depuis qu'elles se sont quittés. Nettie lui avait promis : « Il n'y a que la mort qui m'en empêchera, je le promets » et elle a tenu cette promesse..

Les lettres de Nettie donnent un nouvel aspect au livre. On constate que Nettie contrairement à ce que l'on aurait pu penser, s'est transformée en une jeune femme accomplie, qui va dévoiler à Célie quelque chose qui va tout changer...
S'ensuit une série de lettres que Célie reçoit de sa sœur où celle-ci lui dévoile sa vie depuis qu'elles ont été arracher l'une à l'autre. Nettie expose tout ce qu'elle a vécu, ainsi que sa vie actuelle, puis comment elle prévoit son avenir. On découvre un point de vue totalement différent de celui de Célie. Nettie vit en Afrique où elle se bat tous les jours pour la survie d'un peuple contre l'hostilité des blancs. Bien sûr le roman ne se déroule pas seulement entre ces deux sœurs, il y a plusieurs personnes dont Harpo, Sonia et d'autres qu'on apprécie le long de notre lecture. On a affaire à des personnes plus attachantes les unes que les autres. Ils souffrent chacun énormément à cause de la ségrégation faite aux personnes de couleur. Chacun va payer le prix à cause du racisme des blancs.

L'histoire de ces deux sœurs que tout à séparer pendant tellement d'années, m'a particulièrement émue. On découvre à travers leur douloureuse existence à quel point il est important de profiter des moments où l'on est heureux, parce que tout peut très vite se terminer... Il nous montre grâce à la délicatesse que l'auteur a incorporée dans son ouvrage, à quel point les liens familiaux peuvent s'avérer plus fort que tout.

« Il m'a répondu ce « oui », comme si ma question était une acceptation. Il y a quelque chose dans la manière dont les hommes parlent aux femmes ici, qui me rappelle beaucoup trop papa. Ils les écoutent juste le temps de pouvoir leur donner des ordres, et ils ne les regardent même pas quand elles parlent»

« Cher bon Dieu. Chères étoiles, chers arbres, cher ciel, chers gens. Cher Tout. Cher bon Dieu»

9 commentaires:

  1. Il me tenterais bien, ton avis donne envie de le lire ;)

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre a l'air fort émouvant ! Livre ou film... peut être les deux :)

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre à l'air dur rien que par le résumé... Mais je me laisserais bien tenter. :)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lue le livre avant de voir le film, il m'avait énormément touche, le destin n'a pas épargné Celi ni les personnage autour d'elle, je me rappelle avoir souvent eu les larmes aux yeux, je vais surement le relire du coup ^^

    RépondreSupprimer
  5. o-read-or-dead-o6 mars 2013 à 13:09

    Je ne connaissais pas mais j'aimerai beaucoup le lire

    RépondreSupprimer
  6. Depuis que tu en as parlé dans une des tes vidéos il se trouve sur ma Wish list.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai vu le film très jeune et j'avais été choqué mais aussi très touchée. Ces livres ne nous laissent généralement pas indemne.

    RépondreSupprimer
  8. Bon déjà, je tenais d'abord à m'excuser d'avoir tant tarder à répondre à tes newsletters. J'étais au travail à Paris et donc sans internet.
    Sinon pour le livre, il est déjà sur ma wish-list grâce à toi, quand tu en avais parler dans plusieurs de tes vidéos. J'en ai discuter avec ma mère qui a vu le film et me l'a chaudement recommandé. Je pense donc je je ferais les deux : le lire et le voir.

    RépondreSupprimer