samedi 20 avril 2013



Dans l’épave d’un avion emprisonné sous les glaces du mont Blanc, Suzie Baker retrouve le document qui pourrait rendre justice à sa famille accusée de haute trahison. Mais cette découverte compromettante réveille les réseaux parallèles des services secrets américains.
Entraîné par l’énigmatique et fascinante Suzie Baker, Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, mène une enquête devenue indispensable à la survie de la jeune femme.
Traqués, manipulés, Suzie et Andrew devront déjouer pièges et illusions jusqu’à toucher du doigt l’un des secrets les mieux gardés de notre temps.
Des personnages qui vous collent à la peau, un suspense haletant… Avec ce nouveau roman, Marc Levy cisèle une histoire d’une modernité surprenante.


En tant que fan inconditionnelle des romans de Marc Levy, je me devais bien évidemment de lire son nouveau roman. Bien que comme pour Si c'était à refaire le résumé ainsi qu'à put dire la presse sur ce nouveau roman m'a très vite inquiétée. J'ai eu la désagréable sensation de constater que contrairement à ses anciens livres ceux-là sont bien différents avec un pseudo « suspense haletant » qui a ce qu'on en dit est à « couper le souffle ». Comment ne pas déchanter quand comme moi on préférait les magnifiques histoires d'amour que Levy avait déjà pu nous faire jusque-là.
Ce livre audio m'a permis d'apprécier le roman de Marc Levy à sa juste valeur, ayant lu le roman papier avant, que je n'avais pas du tout apprécié, j'avais quand même été tenter d'écouter son roman sous un tout autre format. Je ne pouvais rester sur une si grosse déception d'un roman de cet auteur. Je vous mentirais si je vous dirais que ce livre audio m'a suffi à apprécier le roman en tant que tel. On est forcément déçu quand comme moi on est resté attaché aux premiers romans de l'auteur, qui sont tellement différents de ces deux nouveaux. Il avait réussi à m'emmener dans de très beaux pays, me faire voyager, me faire penser que malgré les plus dures épreuves, les plus durs combats, on peut s'en sortir. Comment accrocher à ces nouveaux romans quand Levy a réussi à m'emmener en Ethiopie comme si j'y étais dans Le premier jour . Il n'y a pas d'autres auteurs qui a réussi à me faire entrer autant dans un personnage que dans celui d'Alice dans L'étrange voyage de Monsieur Daldry. Oui, c'est dur de s'attacher à des personnages qui n'ont plus la profondeur d'autrefois. J'ai toujours eu tendance à lire les livres de Levy les yeux fermés, sans réfléchir au prix du livre, sans réfléchir à rien à part que mon auteur favori venait de sortir un nouveau livre et ce livre me montre à quel point parfois les romans de certains auteurs peuvent changer ou bien que nos goûts personnels peuvent évoluer à un point où on a juste envie d'autre chose.
Déjà le résumé du roman ne me plaisait pas. Bien sûr il ne faut pas toujours ce fier au résumé même si pour le cas de ce livre j'aurais mieux fait de m'abstenir de le lire. On retrouvait dans ce roman un personnage qu'on avait déjà découvert précédemment qu'il m'était totalement antipathique. Les événements du livre ne sont hélas plus aussi bien décrit qu'avant. Levy dans ses précédents romans nous avait habitués à nous fondre dans chacun des paysages qu'on découvrait alors que dans celui-ci le charme a été rompu.. Par-dessus le marché, le rôle des personnages reste totalement flou, on ne les découvre pas vraiment que ça soit physiquement ou moralement. On découvre aussi un flot de personnage secondaire qui m'ont totalement embrouillée lors de ma lecture. Certains personnages revenaient, repartaient.. et on est vite désorienté face à autant de personnes auxquelles ont doit ce souvenir. Un autre élément qui a totalement finit par me convaincre que ce livre n'était pas du tout fait pour moi, c'est de voir que je m'attendais à la quasi-totalité des événements  Je n'ai pas compris qu'on qualifie ce livre comme un roman à suspense alors que le livre est prévisible du début à la fin. Je me posais peut-être trop de questions pour apprécier pleinement chaque événement, mais pour moi il ni eut aucune surprise. Je n'ai pas trouvée de réel point positif à ce roman, je n'ai pas été transporté comme avant et mon avis sur ce livre se ressent forcément.
J'ai pu toutefois découvrir pour la première fois ce qu'était un roman audio. C'est une expérience que je recommande vivement, même si j'ai eu beaucoup de mal à m'y faire. J'ai trouvé que c'était difficile de se concentrer uniquement sur le livre audio. Je pense que si je n'aurais pas lu le livre avant j'aurais été très vite perdu. Je compte vite retenter l'expérience même si le fait de me plonger dans un livre audio que je ne connais pas du tout me fais assez peur.  

« Le courage ce n'est qu'un sentiment plus fort que la peur»

« Où que je sois désormais, sache que jamais je ne cesserai de t'aimer. Tu es en moi à chaque instant et pour l'éternité. Tu as été ma raison de vivre»

6 commentaires:

  1. Je suis d'accord avec toi, les derniers livres de Marc Levy sont différents de ses anciens et Guillaume Musso c'est un peu la même chose... Je vais peut-être lire celui-ci mais si je le fais, je vais seulement l'emprunter !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas si je tenterais les livres audios car si je ne fais qu'écouter, je finirais par m'endormir, et si je fais autre chose, je ne suivrais rien du tout ^^ Donc oui, si je devais tenter, je lirai le livre avat pour être sûr !

    Par contre, ce livre ci me tente un peu moins, j'avais lu le résumé et ça m'a pas charmé, malgré que j'ai adoré " le premier tome " Si c'était à refaire

    RépondreSupprimer
  3. Je compte lire le livre, mais je vais attendre sa sortie en poche ;)

    RépondreSupprimer
  4. Comme je te le disais lors de ta chronique du format papier, je pense le lire mais en l'empruntant à la bibliothèque plutôt qu'en l'achetant.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, bonsoir.
    Nouvelle newsletter pour ce début de semaine.
    Il s’agit deux nouvelles chroniques :
    - Lune Mauve : http://unemalledeslivres.blogspot.fr/2013/04/lune-mauve-de-marilou-aznar.html
    - Lettre d’une inconnue : http://unemalledeslivres.blogspot.fr/2013/04/lettre-dune-inconnue-de-stephan-zweig.html
    Voilà ce sera tout pour aujourd’hui. Je répète que pour ceux qui ne peuvent pas encore poster leurs commentaires sur blogspot peuvent le faire sur sky’. Bonne semaine à vous.
    Bonne lecture !
    Stéphanie.

    RépondreSupprimer
  6. o-read-or-dead-o23 avril 2013 à 15:13

    Ce livre ne me tente pas du tout

    RépondreSupprimer