dimanche 25 août 2013

Que de l'oubli de Pauline Guéna


Gabriel s'est engagé à vingt ans dans l'armée, sur un coup de tête. Quelques mois plus tard, le voilà en Afghanistan, par une nuit sans sommeil, essayant de tirer le fil de sa vie, de retracer les chemins qui l'ont mené là. Il ne parvient à fermer l'oeil qu'au petit matin. Quelques minutes avant que l'alarme sonne, qu'il prépare son barda et se précipite dans le camion pour une opération en green zone. Le véhicule démarre, emportant les soldats. Il entend nettement un clic, celui du chargement de la bombe. Trop tard pour crier. Son camion explose. Avec la déflagration, la vie de Gabriel, celle de ses proches, éclatent en une constellation de personnages, de lieux, de moments. Sur le devant de la scène, les protagonistes s'avancent puis reculent au gré des chapitres, entrent et sortent selon les époques : Géraldine, la mère de Gabriel, qui a rêvé une vie trop parfaite, Alice, sa tante, qui prend la vie comme elle vient, Harper, sa jeune belle-mère, qui a fait de sa personne une machine de guerre, Alex, qui n'écrira jamais le livre qu'il porte en lui. Pauline Guéna, jouant brillamment avec les lieux et les époques, avec les actes et les sentiments, dessine un réseau de destinées individuelles. À travers cette galerie d'individus reliés les uns aux autres, proches un jour, séparés le lendemain par la vie, les kilomètres ou l'oubli, elle nous dit comme le temps passe et comme il délite inéluctablement nos désirs et nos rêves.

Sept personnes. Sept destins. Sept histoires. Sept vies croisées. Sept hommes ou femmes découverts durant les périodes les plus dures de leur vie. Ce livre va nous montrer les péripéties de sept personnages qui sont tous opposées, mais unies par des liens qui ne peuvent nier.

En lisant la première page, en découvrant le style de l'auteur, une chose m'a immédiatement sauté aux yeux : son style littéraire. Ce n'est pas un livre écrit simplement, avec juste quelques métaphores par-ci par là, cet auteur emploie un vocabulaire d'une richesse folle. Les mots ne sont pas choisis au hasard. On a l'impression en lisant chaque ligne qu'il y a de monstrueuses recherches faite par l'auteur derrière. C'est un style d'écriture qui peut en surprendre plus d'un. Au départ, il m'a totalement dérouté. Il m'a fallu quelques pages pour m'habituer à ce style d'écriture tout nouveau. L'auteur débute son roman avec le personnage de Gabriel. Un personnage mystérieux qu'on a envie de découvrir plus en profondeur. Malheureusement pour moi, lors de la description de ce personnage, mes idées se sont totalement emmêlés. J'ai trouvé le récit de la vie de Gabriel totalement mélangé. On passait du coq à l'âne d'une ligne sur deux. Peut-être ai-je été dérouté car je ne m'étais pas encore familiarisé avec le style de l'auteur, mais heureusement que l'on découvre notre cher Gabriel un peu plus loin dans le roman. C'est l'un des personnages qui m'a le plus captivé lors de cette lecture et j'aurais été fort déçue de ne le trouver que dans ce premier court chapitre.

En plus, à la fin de chaque chapitre, l'auteur nous laisse un suspense insoutenable qui nous donne à chaque fois envie d'aller plus loin. Parfois ça arrive aussi, que pour décrire une situation, l'auteur dit en deux trois phrases l'avenir des personnages pour en revenir ensuite à ce qu'elle disait avant. Tous ces petits éléments font que ce livre devient vraiment différent, voire unique en son genre. Une fois que la présentation des personnes a été faite, l'auteur approfondi son analyse sur chacun d'eux, dans de nouveaux chapitres. J'ai eu la curieuse impression de constater que certains personnages étaient omniprésent dans tout le roman, tandis que d'autres étaient beaucoup plus effacés.. Comme par exemple, le personnage de Mark que j'ai trouvé et retrouvé dans chaque histoire des autres personnages. Ayant ce personnage en horreur, j'ai eu un mal fou à le voir réapparaître à chaque fois.. Étant donnés que les chapitres se déroulent rapidement le temps passe plus vite. Parfois on ne s'en rend pas forcément compte et d'autres fois il y a un laps de temps conséquent entre les fois où on retrouve nos personnages. J'ai eu du mal à savoir toujours, qui était le personnage principal du chapitre. Plus les pages défilent, plus il y a de nouveaux arrivants et j'ai vite eu la tête débordé de tous ses liens familiaux.. Ce qui est le plus laborieux dans ce roman, c'est de ce souvenir de tout. Il ne faut pas oublier qui est qui, qui est marié avec qui, qui aime qui.. Parfois j'étais tellement perdu que je me demandais sérieusement « mais qui c'est lui déjà ? ». Même si l'auteur prend parfois le temps de nous faire une piqûre de rappel, ça ne m'a clairement pas suffi. Malgré ça, j'ai eu l'impression de voir le style de l'auteur ce changer à chaque chapitre. Vous vous en doutez bien l'auteur nous présente sept personnages, d'âge, de sexe, de nationalité différente, ce qui n'est vraiment pas facile à exploiter dans un roman. Pourtant elle réussit, à chaque fois qu'elle change de point de vue, à se mettre à la place de son personnage. Elle peut adopter le point de vue d'un homme de quarante ans, père de famille, travailleur, passer à une jeune adulte un peu perdue, se diriger vers une femme avec de grandes ambitions. Elle exploite des points de vues masculins en toute facilité. Ces mots, son vocabulaire, tout est adapté en fonction de la situation de son personnage. C'est l'une des choses qui a de suite attirée mon attention. Beaucoup d'auteurs ce seraient contenter de rester toujours sur la même longueur d'onde. Ce livre s'avère différent sur ce point-là. L'auteur réussit un coup de maître que je n'avais encore jamais eu la chance de voir quelque part. Elle va même jusqu'à faire de réel recherche sur chaque emploi de ces personnages (ou sur les activités entreprises). On a une vraie recherche sur le monde du cinéma, qui ne doit certainement pas être inconnu de l'auteur vu que plusieurs de ces personnages travaillent dans ce milieu. Elle aborde l'adolescence, l'handicap, la guerre, les femmes enceintes, l'homosexualité, le divorce, l'amitié, tout un tas de sujet qui sont tous merveilleusement bien développés. Le souci la plupart du temps avec les romans qui abordent autant de sujets, c'est que souvent, tout est dit en surface et ce n'est absolument pas le cas ici. Tout en exploitant les personnages principaux, d'autres personnages secondaires voient le jour, ce qui devient un vrai plus pour l'histoire. Ce flot de personnages m'a charmé au fil des pages. Même si bien sûr, certains personnages ne m'ont pas du tout convaincu.. J'avais une énorme préférence pour Gabriel, que j'ai adorée de tout cœur. Je me suis également rendu compte à la fin du livre, où on découvrait le dénouement pour chacun d'eux, que le destin de certains personnages étaient en réalité déjà exploitée au début du roman. Ayant eu du mal avec le début, il reste pour moi certaines petites incompréhensions.

Malgré cela, j'ai passé un agréable moment avec ce roman. J'ai trouvé la plume de l'auteur tout simplement superbe. Son style d'écriture à tout pour lui. Elle a une écriture divine, recherché, bien tourné.. J'ai été bluffé ! Toutefois, comme je l'ai souligné, il y a eu forcément des petits côtés qui m'ont gêné. Par moments, je me demandais vraiment où l'auteur voulait en venir dans son roman. Je me posais énormément de questions sur chacun des personnages. J'ai trouvé dommage que certains personnages soient plus développé que d'autres. Dans l'ensemble, ce fût une découverte très enrichissante. Un livre surprenant sur plusieurs aspects.

6 commentaires:

  1. Oh mon Dieu, j'ajoute ce livre tout de suite à ma liste !!
    Je suis convaincu qu'il me plaira !!
    Merci pour cette découverte ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je serais vraiment tentée de le lire :)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais pas trop si je le lirais, le résumé et ton avis m'intriguent un peu je dois dire. J'attends de croiser d'autres chroniques avant de me décider.

    RépondreSupprimer
  4. o-read-or-dead-o28 août 2013 à 12:40

    Il me tente énormément.je note

    RépondreSupprimer
  5. Au premier abord je ne suis pas plus attirait que ça mais ton avis entre en scène et change tout. Tu as réussis à me donner très très envie de le découvrir notamment pour ce style si particulier.

    RépondreSupprimer
  6. Il a l'air vraiment unique en son genre celui là ! Je ne connaissais pas du tout mais ça m'a l'air vraiment pas mal et ton avis donne vraiment envie

    RépondreSupprimer