mardi 17 décembre 2013

PS : I love you de Cecelia Ahern

Tome : Unique
Edition : J'ai lu
Page : 415
Prix :7.80 
Disponible en poche : Oui







PS : I love you Quand on trouve l'âme soeur, on croit que le bonheur sera éternel. C'est ce que pensait Holly jusqu'à la mort de Gerry. À trente ans, elle se retrouve seule, sans espoir. Mais Gerry lui réserve une ultime surprise : dix lettres qui forment une liste de choses à accomplir pour réapprendre à vivre. Par-delà la mort, il lui adresse un message d'amour et de courage : elle sera heureuse sans lui, malgré le lien fort qui les unissait. Une comédie romantique, drôle et poignante, qui dépeint la vie telle qu'elle est : belle et triste à la fois.






Holly et Gerry, ont tout pour être heureux. Ils s'aiment, vivent une vie paisible, jusqu'au jour où Gerry décède à cause d'une grave maladie. À partir de ce moment-là tout change dans la vie d'Holly.. J'ai eu envie de lire ce livre grâce au film qui a été adapté il y a quelques années, que j'avais beaucoup aimé. Même si je trouvais qu'il y avait certaines incohérences dans ce film, cette histoire m'avait énormément touché. Je me demandais comment Holly allait pouvoir réussir à construire sa vie sans l'homme qu'elle aime depuis des années.. Heureusement pour elle, Gerry ne l'a pas laissé seule. Elle retrouve peu de temps après sa mort, une mystérieuse boîte qui contient des lettres. Elle va pouvoir ouvrir une lettre par mois, pour qu'elle puisse faire son deuil, aidé de Gerry.

J'étais immédiatement emballé par le résumé de ce roman, que je pensais aussi prometteur que le film visionné. Malheureusement pour moi, ça n'a pas du tout été le cas.. Autant vous le dire, ce roman fût une suite incalculable de déceptions qui n'en finissaient plus.. J'ai traîné encore et encore, ce roman durant plus de deux semaines. Il était impossible pour moi de m'y remettre à chaque fois que j'essayais d'avancer, j'avais l'impression de m'enfoncer dans des sables émouvants et de ne pouvoir m'en sortir..

Pourtant le roman s'ouvrait sur un début accrocheur, très prometteur, qui a réussi à m'émouvoir dès les premières lignes. On découvre immédiatement Holly, veuve, juste après la mort de Gerry. On sait ses premières impressions, on voit comment elle traverse cette dure épreuve. Au départ, pendant un court laps de temps, on découvrait Holly affrontant son veuvage et de l'autre côté il y avait des retours dans le passé au moment où Gerry était encore vivant. Dommage que ces flash back ne durant que durant quelques chapitres, j'aurai pensé avoir ce système durant tout le roman. Hélas, ce n'est pas le cas. Cela fait que le personnage de Gerry est très peu découvert. Dans le fond, il reste quasiment inexistant tout le long du livre, Holly en parle bien sûr, mais pour dire toujours les mêmes choses.

L'histoire se passe donc avec la découverte de la vie d'Holly, essayant petit à petit de se remettre de la mort de son mari. Le personnage d'Holly m'a vraiment déçue. Je l'ai trouvé d'un égoïsme fou.. Elle se contredit à de nombreuses reprises et ne sait jamais ce qu'elle veut. Elle dit même à plusieurs reprises des choses qui m'ont plus que choqué, comme par exemple le fait qu'elle pense (deux mois après la mort de Gerry) s'en être remise, pour finalement nous dire qu'elle ne s'en remettra jamais, qu'elle veut le rejoindre (ou autres..). Elle est soutenue par ses deux meilleures amies, Denise et Sharon, qui sont des personnages bien sympathiques, même si eux aussi sont vraiment vu rapidement. J'ai eu comme la désagréable impression que Holly est sens cesse en train de gâcher le bonheur de ces amies. Son comportement est irrespectueux envers ces amies qu'elle ne peut empêcher de vouloir vivre leur vie. On dirait qu'elle veut voir tout le monde aussi malheureux qu'elle. Malgré tout, elle prend souvent conscience de ces actes (parfois vraiment déplacés) envers ces amies. Elle fait son possible pour les soutenir malgré la tragédie qu'elle vit. Ce personnage, vous l'aurez compris, a réussi à me porter sur le système durant plus de 400 pages, malgré son désir de vouloir arranger la situation à chaque fois. Je ne veux pas blâmer ce personnage, encore et encore, car je comprend parfaitement la douleur qu'elle peut ressentir face à la perte de son époux qu'elle aimait depuis des années, mais est-ce une raison pour vouloir pourrir la vie de nos proches ?..

Un gros point négatif a également obscurci ma lecture. En lisant le roman, je ne m'attendais pas une seule minute à avoir la présence (quasi permanente) de la famille d'Holly. Comme dit précédemment, le film se concentrait sur l'histoire d'amour entre Holly et Gerry et le résumé du livre ne nous parle pas d'une famille aussi importante au fil des pages. La famille d'Holly est bien sûr, adorable et attentionnée envers elle, même si je trouve qu'il y avait un bon nombre de personnages qui était rajouté à l'histoire pour finalement ne pas servir à grand-chose. Le livre ne nous présente pas une seule minute se fait. Je m'attendais à une histoire qui allait être émouvante, qui allait se baser sur des souvenirs amoureux entre Holly et Gerry ainsi que sur le combat d'Holly pour s'en sortir. Je pensais aussi que le livre allait s'avérer remplie d'humour, sachant qu'il est décrit dans le résumé comme une « comédie romantique, drôle et poignante ». Je ne m'attendais à aucun moment à lire un livre présenté de cette manière. Le style de l'auteur n'est en soi pas gênant, même si je l'ai trouvé décalé en vue de l'histoire annoncée. Le souci, reste le caractère humoristique permanent installé dans le récit. Les passages émouvants se voyaient noyés dans un flot de dialogue entre tout un tas de personnages. On a un gros manque de description, un vrai manque d'élément pour pouvoir pleinement aimer l'histoire. Je dirais même que les trois quarts du roman sont remplies de dialogue (qui souvent n'apportait pas grand-chose à l'histoire). J'aurais surement préféré, un livre beaucoup plus centré sur les sentiments, que sur un côté humoristique (qui n'était pas si humoristique à mon goût). Il y avait également un gros souci, pour ma part, au niveau des personnages. Il était énormément nombreux, à la moitié du roman, j'avais encore du mal à savoir qui pouvait être qui, qui sortait avec qui, qui aimait qui etc.. Pour mon plus grand malheur, j'ai eu la sottise de traîner ce livre encore et encore, alors à chaque fois m'y replonger et me débattre pour savoir qui était qui devenait des plus lassants..

Pour couronner le tout, on s'attend aux trois quarts des évènements du roman.. Il y a juste les deux dernières pages qui ont su un minimum me surprendre. Un livre qui s'annonçait si prometteur, si intense, que j'aurais normalement dévoré en l'espace d'un instant, fut une des plus grosses déceptions de cette année. Le fil conducteur du livre était tourné d'une façon qui ne me plaisait guère. Même si j'ai quand même un minimum apprécié, les réelles questions que ce pose Holly par rapport à son veuvage. Elle s'interroge sur divers points, elle nous fait même réfléchir sur comment on pourrait imaginer vivre à sa place. Après comme je vous l'ai signalé, tout reste en surface et c'est bien dommage..

Du roman PS : I love you, je garderais l'image d'une bien triste déception.. Mais du film.. Une image des plus belles reste gravée dans mon esprit. On a tendance à dire que les livres sont toujours mieux que les films, aujourd'hui j'ai eu la preuve que ce n'était pas toujours le cas.

« Tu n'as pas besoin de mes objets pour te souvenir de moi, tu n'as pas besoin de les garder comme preuve que j'ai existé ou que j'existe encore dans ton esprit. Tu n'as pas besoin de porter mon chandail pour me sentir autour de toi : j'y suis déjà... et mes bras t’entourent, à jamais. »

« Les souvenirs, c'était bien joli, mais on ne pouvait ni les toucher, ni les sentir, ni les serrer contre toi. Ils ne collaient jamais complètement au moment présent et s'effaçaient avec le temps. »

« Je lui dirai que rien ne se guérit et que chaque matin, quand je me réveille dans mon lit vide, j'ai l'impression qu'on frotte du sel sur mes blessures, qui ne cicatrisent pas. Et puis, je lui dirai que mon mari me manque énormément, que ma vie semble un désert sans lui, que je n'ai guère envie de faire des choses toute seule ; je lui expliquerai que j'ai l'impression d'attendre que ma vie se termine pour aller le rejoindre. »

12 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé ta chronique, tu es vraiment complète dans tout ce que tu racontes.
    Sinon, je possède ce livre dans ma PAL, et je me souviens avoir complètement adoré le film !
    Par contre, maintenant, j'ai un peu peur de me lancer dans cette lecture, peur d'être déçue comme toi tu l'as été. Mais je me ferais de toute façon mon propre avis. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup !
      J'espère toutefois que ce livre te plaira ;)

      Supprimer
  2. Écrit merveilleusement comme toujours!

    RépondreSupprimer
  3. Je déplore aussi le manque de sentiments et surtout la présence de la famille de Holly! De plus, je trouve que c'était vraiment long avant que l'histoire avance.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai vu le film que j'ai plutôt bien aimé ^^ mais je doute de le lire !

    RépondreSupprimer
  5. J'ai été déçue par Merci pour les souvenirs de l'auteur, donc je suis assez réticente à en lire d'autres..

    RépondreSupprimer
  6. Contrairement à myprettybooks j'avais adoré merci pour les souvenirs. Cependant pour ps I love you, ayant déjà vu le film je ne compte pas me lancer dans la lecture du livre. Je ne fais quasiment jamais ça. Et puis vu ton avis je ne pense pas que ce soit une grosse perte. C'est pas comme si je n'avais aucun autre livre à lire ^^.

    RépondreSupprimer
  7. je suis tout à fait d'accord avec toi !! J'ai lu le livre et j'ai été déçue alors que le film m'a ravie !
    De plus, je voulais te dire bravo pour ton ton travail et grâce à toi et à ta vidéo sur ton organisation et bien je suis beaucoup mieux préparé pour mes chroniques!
    De plus, je suis d'accord avec ta vidéo sur "pourquoi une chaine livresque", j'ai lu aussi des commentaires désagréables envers certaines booktubeuses et j'ai été plus qu'énervé car on ne demande rien à ces personnes et on ne les force pas à les regarder si cela les gêne. Perso je débute les vidéos et je m'y fait d'avantage et je n'ais pas encore rencontré ce soucis mais j'y pense !! Je pense qu'il faut comme même ce blinder...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je suis ravie d'apprendre ça :D
      Il faut en effet bien se préparer avant de faire des vidéos, parce que ce n'est pas facile tous les jours.. :/

      Supprimer
  8. Dommage que s'est été une déception :S Pourtant, les extraits que tu as choisi sont très touchants et je garde un très bon souvenir du film, mais tu n'es pas la première à faire remarquer que le film est mieux, ce qui ne me donne plus trop envie de découvrir le roman

    RépondreSupprimer
  9. J'avais adoré le roman, bien plus que le film. Bon en même temps je suis accro à l'écriture de Cecelia Ahern, alors mon avis était presque déjà fait avant de commencer ma lecture :)

    RépondreSupprimer
  10. Coucou ^^
    J'ai adoré ce roman =) J'adore cette auteure !
    Bisous !

    RépondreSupprimer